RSS
RSS



 

Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice]

Sujet: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Dim 7 Nov - 21:32
Invité
Invité
Anonymous
Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Michel10Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] 00110

Récemment, Jessica avait appris la mort de Rex Van De Kamp, l’ancien mari de Bree devenue depuis un certain moment Hodge. La jeune fille était très déprimée. Elle aimait beaucoup cet homme qui ne passait pas son temps à l’ignorer comme son père biologique. Il avait un humour à tomber par terre et il savait comprendre les jeunes. Il était très à l’écoute. Jess avait raté énormément de choses en six ans notamment en ce qui concerne sa tante Lynette, qu’elle aimait tant. Elle avait du vécu, mais quoi? On ne lui disait rien sauf « Tu verras ça avec ta tante! » ou « Tu n’as qu’à lui demander ». Mais elle n’osait pas aborder le sujet de peur d’être trop maladroite. Ce soir, elle fit la cuisine, pour changer des plats à réchauffer. Puis, en coupant des carottes en fines lamelles, elle se blessa. Inattention ou non? Elle-même ne le savait pas. Elle ne gérait plus depuis quelques temps sûrement la pression des derniers jours étaient arrivées à son terme. Elle ne regarda pas où était la blessure pour ne pas tourner de l’œil. Ça piqué mais elle s’en fichait. Elle enroula un essuie-tout autour de sa main. Le sang coulait jusqu’au poignée. Elle éteignit le gaz. Elle partit, elle conduit la voiture d’occasion qu’elle s’était achetée depuis peu, pour aller à l’hôpital de Fairview. Elle se sentait de moins en moins bien. Elle arriva à l’accueil. Elle vit une belle infirmière, elle eut le temps de lire « Candice » sur sa blouse avant de toucher le sol. Et oui, elle était tombée dans les pommes devant tout le monde.

Sujet: Re: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Dim 14 Nov - 19:36
Invité
Invité
Anonymous
Aujourd'hui, c'était encore une journée des plus difficiles. Une journée de travail. Pour Candice du moins. La belle infirmière travaillait, même si on était dimanche. Et Dieu sait qu'elle aurait préféré rester chez elle, au chaud, devant la cheminée, à lire un livre et à siroter un bon chocolat chaud. À cet instant précis de la journée, elle ne rêvait que de ça. Mais non, au lieu de ça, elle avait revêtue sa blouse blanche et se trouvait dans le Fairview Memorial Hospital, à changer le pot de chambre d'une personne âgée qui avait des fuites assez... importantes. Pourtant elle était une excellente infirmière, était c'était injuste de la rabaisser à faire ça. Mais en fait, c'est parce que la chez des résidents ne l'apprécie pas beaucoup. Nombres de résidents disent qu'elle est jalouse de la beauté de la belle Candice, mais elle n'y croit pas vraiment.

Elle était donc assise à la table de la salle des résidents. Un temps de calme se faisait sentir dans l'hôpital et la belle blonde en avait profiter pour s'acheter un chocolat chaud, et elle en avait bien besoin. Mais à peine c'était-elle assise qu'elle entendit son bipper, attaché à la poche de sa blouse, sonnait. D'un bon, elle se leva, renfila sa blouse qu'elle avait enlevé et posé sur la table, et pris tout de même son chocolat chaud, car elle ne voulait pas gâchée cette boisson si subtile qui raviverait un peu sa journée.

Elle se retrouvait dans les couloirs à courir. Elle tomba sur sa chez, qui lui dit qu'un accident avait eut lieu. Deux personnes, le conducteur et sa passagère, étaient gravement blessée. Avec un brin d'espoir, Candice pensait qu'elle allait enfin rentrée au bloc. Mais non. En fait, sa chef l'avait bippé pour qu'elle aille trouvé les autres résidents qui eux, iraient au bloc afin de sauver les deux vies en danger. Candice était rongé d'une rage pas possible, mais elle n'avait encore une fois pas le choix.

Alors, une seconde fois, elle se mit à courir dans les couloirs. Elle s'arrêta au niveau de l'accueil pour prendre la liste des résidents à prévenir. Son stylo à la main, elle cochait ceux qu'elle pouvait trouver facilement. Mais quand elle allait partir, une jeune femme, qui se trouvait devant elle, venait de s'évanouir à ses pieds.

"Mademoiselle ! Mademoiselle ! Vous m'entendez ? Mademoiselle !"

Puis, en se penchant sur la jeune femme, elle reconnut une de ses voisines.

Spoiler:
 
Sujet: Re: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Lun 15 Nov - 19:25
Invité
Invité
Anonymous
Jess entendit une toute petite voix dire: "Mademoiselle ! Mademoiselle ! Vous m'entendez ? Mademoiselle !". L’adolescente s’était évanouie bêtement aux pieds de l’infirmière dont elle avait lu le prénom sur la blouse avant de tomber dans les vampes. Elle n’eut donc pas le temps de reconnaître une de ses voisines: Candice Leward. Jess était en train de divaguer. Elle voyait une lumière blanche à l’horizon. Elle aperçut sa tante, la belle Lynette qui était habillé d’une robe blanche symbole de pureté. Soudain, une tâche de sang apparue sur celle-ci. La femme s’avancer vers l’adolescente et lui affirma: « Les apparences sont parfois trompeuses », « A trop vouloir t’y fier, tu vas t’y perdre ». Puis, la lumière s’éloigna et sa tante disparue. La jeune fille sentait le sang de sa blessure couler de plus belle, ça la picotait fortement. Elle ouvra les yeux doucement, elle revit l’infirmière qu’elle avait observait juste avant d’embrasser le sol. Elle s’exclama faiblement:

- Aïe, mon poignet me fait mal.

Elle marqua une pause.

- Je suis désolé Madame.

Elle essaya de se relever avec du mal mais elle y arriva en se tenant aux chaises près du bureau d’accueil. Elle se ressaisit.

- Je suis venue ici, car je me suis coupée en faisant la cuisine. Je pense que c’est assez profond. Cette pensée qui l’effleura lui donna envie de vomir. Le sang coule fort. Je pense pas que c’est vous qui devait vous occuper de cela. Elle reconnut sa voisine. Je dis ça car tout le monde vante vos talents dans le quartier. Paraît que vous êtes la meilleure.


Dernière édition par Jessica Stanley le Mar 16 Nov - 18:42, édité 1 fois
Sujet: Re: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Lun 15 Nov - 19:57
Invité
Invité
Anonymous
Candice commençait à paniquer intérieurement. La jeune fille était toujours évanouie et son poignet saignait, chose que l'infirmière n'avait pas remarqué. Elle prit alors une écharpe à un passant et le serra très fort sur l'avant bras de la jeune fille pour stopper hémorragie. Mais comment avait-elle pu se faire quelque chose d'aussi profond ? Elle n'avait jamais vu ça ! Puis, quelques instants plus tard, la jeune fille ouvra les yeux, en s'exclamant que son poignet lui faisait mal.

"Ça je veux bien te croire. Mais j'ai mis de quoi stopper l'hémorragie. Dans cinq à dix minutes, tu ne sentiras même plus ton avant bras. Maintenant, si tu le peux, accroches toi à mon épaule, et je t'amène dans une chambre."

Candice aida alors la jeune fille à se lever, puis l'accompagna dans l'ascenseur, en la soutenant toujours de peur qu'elle fasse un nouveau malaise. Elle s'excusa ensuite auprès de Candice.

"Oh ne t'inquiète pas ! On ne dirait pas comme ça mais tu viens de me sauver la vie avec ton malaise. Au moins, j'aurais quelqu'un de qui m'occupait maintenant. Et tu habites à Wisteria Lane, non ? Il y a quelqu'un que je peux prévenir pour qu'il vienne te voir ? Et explique moi un peu comment tout cela t'es arrivé."


Elle savait bien que la jeune fille habitait Wisteria Lane. Mais quitte à faire un peu connaissance. Puis, la jeune fille lui expliqua qu'elle s'était fais ça en cuisinant.

"En cuisinant ? Et ben tu dois être une pire cuisinière que moi alors ! Et je suis loin d'être la meilleure, crois moi. Dans cet hôpital, je suis haut bas de la chaine alimentaire. Le commis de service si tu veux."
Sujet: Re: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice] Lun 15 Nov - 22:40
Invité
Invité
Anonymous
Candice était une femme très agréable. Jessica commençait à l’apprécier. Elle avait le sourire aux lèvres. Elle semblait un peu dépassé par son travail pas dans le sens où il y a trop de boulot mais plutôt du fait qu’on ne lui accorde pas assez de responsabilités ce qui la perturbait fortement. L’infirmière avait enroulait une écharpe qu’elle avait empruntait à un passant ce qui pourrait sûrement être plus utile que le torchon de cuisine déjà remplit de sang de la pauvre adolescente. Ce geste de sa voisine l’avait surprise, c’était si spontané! Candice était très alerte, très à l’écoute. Elle l’avait aidé à se relever, elle l’accompagna dans l’ascenseur. Quelle gentillesse! Son travail semblait lui coller à la peau, il lui allait comme un gant surtout la partie sociale à première vue. Jessica répondit à la sublime femme faiblement mais elle répondit.

- Merci. J’ai vu ça, vous avez osé piquer l’écharpe d’un homme, comme ça. Elle sourit. Vous alors! Pardon? Je ne sentirais plus mon avant bras, ça fait peur. On a besoin de toutes ces procédures? La chambre et tout ça, c’est vraiment utile? Vous savez ce n’est qu’une coupure. Elle se sentait de plus en plus mal, elle luttait contre l’envie de dire de nouveau bonjour au sol. Ça va aller, je vais arriver à marcher seule, je pense.

Elle marqua une pause.

- Ravie de vous avoir aidé vous savez, vous êtes fort sympathique. Je reviendrai plus souvent, plaisanta-t-elle. Oui, vous aussi non? Je vous ai déjà aperçu il me semble, et dans le quartier vous êtes une star enfin j’ai entendu parler de vos talents de guérisseuse. Non, merci il n’y a personne à prévenir. Et oui, c’est la honte je sais!

Elle dit cela en pensant au fait de s’être couper bêtement mais gravement… en cuisinant. Candice parlait d’elle. Elle racontait qu’elle n’avait pas un haut poste, mais elle oubliait son talent.

- Vous rigolez?! Vous savez réagir vite dans une situation d’urgence, vous êtes réfléchie et spontanée. Vous êtes excellente pour le peu que j’ai vu. Les autres auraient mis plus de temps à réagir et je serais sûrement morte, vide de mon sang à l’heure qu’il est. Vous êtes la meilleure j’en suis sûre, les autres c’est des jaloux.
Sujet: Re: Rencontre en toute circonstance: [pv: Candice]
Contenu sponsorisé

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum