Partagez|

Celle qui n'avait pas de chance (Nora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Avatar : Britt Robertson
Nombre de messages : 185
MessageSujet: Celle qui n'avait pas de chance (Nora) Mar 4 Sep - 18:38


Nora & Lily


Le Bronx n'était absolument pas l'un des endroits dont j'avais l'habitude de fréquenter. Je n'étais pas du coin et hormis l'adresse que j'avais noté dans mon téléphone, tout m'étais étranger! Sur le chemin qui me menait à mon point de rencontre, j'observais à travers la vitre du taxi l'architecture du quartier ainsi que ses habitants qui vagabondaient par-ci et là.
Le chauffeur, lui, bien qu'il avait l'air sympathique, n'était pas particulièrement bavard. J'avais bien essayé de faire la discussion et de lui extirper quelques mots, mais cela s'avéra être une mission quasi impossible! Il semblait bien plus obnubilé par son CD de Céline Dion que par ses clients! Un fan absolu, voire peut-être même un peu trop au vu de la torture que subissaient mes oreilles en l'entendant s’époumoner à chaque refrain!

Après de longues minutes qui me parurent interminables, j'arrivais enfin sur mon lieu de rendez-vous! J'observai les alentours, cherchant furtivement du regard la personne avec qui j'étais supposée passer la soirée. Rien à l'horizon, je décidai d'entrer dans le restaurant où nous avions prévu d'aller dîner. Je ne traînais pas davantage dehors, car l'air commençait doucement à se rafraîchir par ici. A l'intérieur, je suivis l'une des serveuses qui m'indiqua la table qui nous avait été réservé. Je fus surprise de ne pas y trouver Jake. Bon, et bien j'étais là première a être sur place! Surement trop impatiente de faire cette nouvelle rencontre, étais-je venue trop en avance ? Je jetai un oeil à l'heure sur mon portable et découvrait que j'étais pile à l'heure. Il avait surement un peu de retard, tentais-je de me rassurer.

Jake était un type que je n'avais encore jamais vu, en dehors de quelques photos. En faite, c'était une amie à moi qui, soucieuse de me savoir célibataire, m'avait organisé un rendez-vous surprise en tête à tête avec lui. Elle était persuadée que cette soirée organisée allait nous plaire. J'étais plutôt réticente au début, vis à vis de ce rencard improvisé avec un inconnu. Pourtant, Kate avait réussi à me convaincre d'y aller. Selon elle, Jake était le mec idéal et je ne regretterais pas de mettre lancer à l'aveuglette dans cette histoire! Comme promis, j'avais joué le jeu et m’étais rendue sur le lieu de rencontre. Seulement voilà, cela faisait déjà plus de trente minutes que je poireautais, assise toute seule à ma table! 
Les minutes défilèrent, le temps commençait à tirer en longueur et après plusieurs messages et appels manqués, je n'avais pas d'autre choix que d'avouer qu'on venait de me poser un lapin!

J'étais furieuse! Déçue d'avoir attendu pendant près d'une heure un rendez-vous qui n'était jamais arrivé! Pire encore, qui n'avait même pas la décence de prévenir qu'il annulait! Je ne comprenait pas comment Kate avait pu me convaincre de venir ici? Ni même quelle idée lui avait traversé l'esprit pour me présenter un blaireau pareil ?! Ma soirée était un désastre et je venais de me lâchement abandonnée. Je n'avais plus qu'à faire demi-tour et à rentrer chez moi désormais! Une fois dehors, alors que je m’apprête à arrêter l'un des rares taxis libres je m'aperçois que je n'avais plus aucune monnaie pour payer le chemin retour jusqu'à Brooklyn! Mon corps se figea, immobilisé par la panique qui m’envahit aussitôt. Comment allais-je bien pouvoir rentrer ?!

L'angoisse était un sentiment que je ne connaissais que rarement. J'ai toujours été d'un calme affligent, comme le décrirait certain. Rien ne semblait jamais me perturber. A l'exception de ce soir où tout se déroulait de travers!
A chaque problème sa solution, me répétais-je mentalement. Si je ne pouvais pas payer le taxi, il me fallait réfléchir à un moyen pour retourner à la maison. Je n'allait tout de même pas prendre racine ici, dans ce quartier où rien ne m'étais familier... Et avec mon sens de l'orientation j'étais certaine de me perdre si je commençais à m'aventurer parmi toutes ces rues!
Allez Lily, respire et reste calme! Tu va trouver comment rentrer! M'encourageais-je à faire travailler mes méninges. Soudain, une notification sur mon cellulaire retentit. Mais oui! Bien sur! Comment n'y avais pas pensé tout de suite! C'était si évident! J'attrapai mon téléphone portable et composai le numéro de Nora. Je priais désormais pour que ma colocataire soit disponible! Lorsqu'enfin, une petite voix décrocha à l'autre bout du fil.

- Nora! C'est moi, c'est Lily! lançais-je, heureuse d'avoir pu la joindre. J'ai besoin de ton aide! Est-ce que tu peux me rendre un service ? Je suis bloquée dans le Bronx et pas moyen de rentrer à la maison... Dit-moi que tu peux venir me chercher ?! La suppliais-je de venir à mon secour!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Jane Lévy
Nombre de messages : 569
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait pas de chance (Nora) Mar 11 Sep - 15:48


Nora & Lily


Ce soir, j'ai décidé de m'accorder une petite pause pas de travail, pas de bénévolat et pas de sport. Ce soir, j'ai décidé de passer la soirée avec mes héros préférée poser dans le canapé avec un plaid sur les genoux et une bonne tasse de thé vert. Ce soir, c'est vraiment une soirée que pour moi ce que je ne m'accorde que très rarement. J'ai décidé de regarder une série que j'adore avec des personnages haut en couleur, des personnes qui cherche tous à avoir le trône de fer avec de l'amour de la haine et de la trahison tout ce que j'adore. Quand on me voit, on ne pense pas forcément que je regarde ce genre de série avec plein de sang et de tête coupée, mais, je n'y peu rien le programme m’envoûte à chaque fois.

Je mets la série en route quand mon portable sonne un sms d'un certain Jon qui a eu mon numéro grâce à ma cousine de cœur qui n'est autre que Leslie. Depuis, que je la connais elle cherche toujours à me trouver mon prince charmant à chaque fois, je remballe tous les prétendants, je ne me trouve jamais à la hauteur. Je manque cruellement de confiance en moi vis-à-vis des garçons et ça depuis toujours. Je me souviens qu'au lycée toutes les filles pensées aux garçons moi, je penser juste à mes études et maintenant, je me retrouve à vingt-deux ans célibataire et toujours vierge. Cette fois-ci, je décide de répondre au jeune homme tout en regardant les images sur la télévision. Pourquoi, ne pas essayer pour une fois de voir ce que donne un rendez-vous arrangé.

En parlant de rendez-vous arrangé ma colocataire préférée et justement en train d'en vivre un et j'espère qu'il se passe bien. Elle a rendez-vous dans le Bronx si je me souviens bien, je ne la vois pas du tout dans ce genre de quartier, je l'imagine bien en train de paniquer à la simple idée qu'un inconnu vienne lui parler. Je souris devant mon écran de télévision alors, que ce n'est pas un moment très rigolo. Soudain, mon téléphone se met à sonner et je vois le prénom de ma colocataire sur l'écran, je décroche immédiatement. Elle à l'air légèrement paniquée au téléphone et je lui dis. "J'arrive au plus vite. Ton rendez-vous ne c'est pas bien passée finalement ? Je me doute que non sinon tu ne m'aurais pas appelé." J'éteins mon poste de télévision, et je remets mes chaussures, je suis en survêtement et basket la tenue classique pour rester à la maison. J'attrape mes clés, sort de l'immeuble et je me dirige vers ma voiture. Je me mets en route quelques minutes plus tard, j'arrive devant le restaurant et je souris en voyant Lily. "Et mademoiselle, tu as un zéro six ?" Et j'éclate de rire, je reprends mon sérieux pour lui dire "Allée monte". J'ai une veille voiture de collection coccinelle jaune qui ne passe pas inaperçu.


_________________


Famille Bing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Avatar : Britt Robertson
Nombre de messages : 185
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait pas de chance (Nora) Mer 10 Oct - 19:18


Nora & Lily


Un plan foireux, voilà en quoi se résumait ma soirée. Je m'étais retrouvée seule et abandonnée, mise de côté, une oubliée, une malchanceuse à la merci de tous dans un endroit hostile du Bronx! Bon d'accord, j'exagère sans doute un peu! Mais tout de même, je venais de me faire poser un lapin des plus magistral! Et pour ne rien arranger, me voilà bloqué dans un quartier ou je ne connaissais rien ni personne! J'avais vraiment mal calculer mon coup, en même temps j'avais pas songé à me faire mettre une carotte lors d'un rendez-vous... Je n'avais pas pris suffisamment de liquide sur moi, persuadée de finir la soirée chez Jake ou qu'en bon gentleman, il finirait par ma raccompagner chez moi. Instinctivement, mes yeux roules et se lèvent au ciel à cette pensée. Note à moi-même : ne plus jamais -JAMAIS- accepter les rencards improvisés par les copines! JAMAIS!

Fort heureusement j'avais une colocataire en or, sur qui je pouvais toujours compter! Nora était ma sauveuse, celle qui avait répondu à mon appelle à l'aide! (ou plutôt à mon coup de téléphone désespéré) Mon coeur battait à tout rompre, comme s'il tentait douloureusement de s'expulser de ma poitrine. Entendre les sonneries à travers le combiné s'avéra être une véritable torture! Tout cela n'avait duré qu'une poignée de secondes et pourtant, le temps paraissait s'éterniser comme s'il s'amusait à jouer avec mes nerfs! Un abominable calvaire qui n'avait réussi qu'à me faire maudire cette soirée encore plus! Finalement, après ce qui me sembla être une attente sans fin, la douce voix de Nora se manifesta enfin. Tel le Messie auréolé de sa lumière sainte, la voix de ma colocataire résonnait à mes oreilles comme une douce mélodie céleste et providentielle! Aah Nora, si tu savais comme je pouvais t'aimer en cet instant précis! Et plus encore lorsqu'elle m'assura venir à ma rescousse le plus rapidement possible!

Il faisait nuit noire et j'avais pris place sous un abri bus, attendant patiemment -ou pas- celle qui viendrait m'extirper de cet endroit sombre et peu accueillant. Je pensais que le pire serait désormais derrière moi mais ça, c'était avant que je comprenne que les forces cosmiques ne s'allient et s'acharnent sur moi! Je savais que j'aurais du lire mon horoscope ce matin! Surement m'aurait-il mis en garde contre ce que me réservait la destinée ? J'avais beau réfléchir, je ne voyais pas trop laquelle de mes actions aurait pu contrarier mon karma...
Alors que j'étais à deux doigts de gagner une partie de Candy Crush sur mon mobile, l'écran se coupe net et s'obscurcit aussitôt. Ça y est! C'était le pompon! La malchance me collait au train c'était certain! Me voilà plongé dans le noir absolument, plus le moindre écran pour m'éclairer ni me divertir! Il n'y avait plus que moi et ma solitude, illuminé par les rares et brèves clignotement d'un lampadaire grésillant sur la rue en face. Génial. J'étais au coeur d'un parfait tableau pour un film d'horreur! Et avec ma chance de ce soir, j'étais pratiquement convaincue qu'il n'était qu'une question de minute avant qu'un psychopathe fou ne sorte de l'étroite ruelle qui me faisait face!

"Et mademoiselle, tu as un zéro six ?"
Je fis un bond, complètement apeurée. La surprise me gagna, effrayée par ces paroles sorties de nul part! Mon coeur s'emballa à la seconde, déjà terrifié par tous les films d'épouvantes qui se jouaient dans mon esprit!

- Oh mon dieu Nora! Lâchai-je en découvrant son visage à travers la vitre de sa voiture. Tu m'as fichu une de ces frousses!

Je me ressaisis aussitôt, soulager d'avoir sa présence à mes côtés. Je n'attendis pas davantage et entrai dans la voiture. Adios solitude et soirée catastrophique! A peine étais-je à l'intérieur du véhicule que je me jetai sur Nora, la serrant aussi fort que possible dans mes bras afin de lui exprimer toute ma gratitude!

- Nora, tu es mon héro !!! La glorifiais-je sans relâcher mon étreinte. Je suis sure que sans toi, Freddie Krugger serait sorti de cette ruelle terrifiante et m'aurais fait des choses! Si je pouvais, je crois que je t'épouserais, là, tout de suite!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Celle qui n'avait pas de chance (Nora)
Revenir en haut Aller en bas

Celle qui n'avait pas de chance (Nora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» Elle avait ce teint clair et une bouche rose...
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Azénora

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Central Perk :: Celui qui vivait à New York :: Bronx-